Vi

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (36 votes cast)

Trollons-nous, dans les bois, pendant que le gnou n’y est pas…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (36 votes cast)
Vi, 4.6 out of 5 based on 36 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

22 commentaires à propos de “Vi”

  1. Faut pas être si méchant avec ce pov’VI… quand tu travailles avec une session distante via Putty par exemple, t’es bien content de pouvoir utiliser VI pour faire un petit changement ^^ Effectivement, tu vas pas écrire ton shell entier mais quand même, ca a son utilité ^^

  2. Réponse

    bstevy -> personnellement à distance (en ssh par exemple), je préfère mille fois nano qui est simplissime mais remplit bien son rôle (ou alors emacs en mode texte mais pour une petite modif c’est un peu écraser une mouche au marteau-piqueur).

  3. À quoi ça sert, :q! et compagnie ? Une fois qu’on a découvert vi, on ne le quitte plus ^^ (et sinon, ZZ et ZQ, c’est plus rapide)

  4. « Vis Aïe » ou l’art de vivre ne se faisant mal.
    Dans le même ordre d’antiquité, avez-vous testé le geektionnerd sur Lynx???

  5. windows

    Euh; la plupart des gens sur windows connaissent pas le bloc-note, je pense qu’il serait plus cohérent de mettre « utilisateur de microsoft words ».

    (Je veux dire, j’ai eu l’occasion de donner des cours de LaTeX, j’ai vu des gens ouvrir word, wtf ? (ce qui m’a fait réaliser à quel point je devais commencer bas pour les litéraires qui suivaient mon cours))

  6. Même sous Windows

    Bah même sous Windows j’utilise vi…
    Il est tellement puissant ça fait presque peur 🙂

  7. L’avantage incontestable de vi (ou vim) est que l’on a pas à se contorsionner les doigts pour se déplacer dans le texte, donc pas de question META-physique sur la signification de ^ (ou de META 🙂 )

  8. Bof…

    La dernière… je n’adhère pas. Ce communautarisme Linuxien m’énèrve franchement dans cette dimension. Non Windows n’est pas un OS parfait. Mais si, on peut s’en servir sans s’en mordre les doigts tous les jours. Je le fais, et honnêtement, depuis Seven (Pas Vista hein, faut pas déconner non plus.), je trouve qu’il est parfaitement utilisable. Après dépend de ce que l’on veut faire.

    Personnellement, il m’arrive de coder aussi bien sur l’un que sur l’autre (des OS), mais bon, va utiliser des jeux sur Linux… Tout comme dans le même ordre d’esprit, sur Windows, faut être patient (dans le sens « avoir des nerfs »). D’autant que la console de Windows est utilisable parfaitement également. Il faut prendre le temps de la connaitre (tout comme celle de Linux), c’est tout. (Même s’il peut y avoir un peu moins de possibilités…)

    Ceux utilisant le bloc note dans Windows comme tu les décris là, ce sont plutôt les occasionnels, et avoue que s’ils passaient sous Linux, tu les verrais pas faire des merveilles pour autant.

    Bref, ceci dit, j’ai bien aimé quand même. Juste ce détail qui me fait enrager.

    (D’ailleurs, j’ai pas vraiment aimé la distribution Fedora (je ne sais plus quelle version était-ce), je préfère largement Ubuntu.)

  9. Réponse

    Euh, du calme. La dernière image n’est absolument pas dirigée contre Windows ou ses utilisateurs (ça m’arrive d’en faire mais là c’est vraiment pas le cas). C’était juste histoire de parler d’un novice, n’importe quel mec qui connaît pas killall reboote l’ordi pour quitter vi la première fois. Mais le bloc-note c’est un peu plus connu que gEdit alors j’ai pris ça.
    J’aime bien troller mais faudrait quand même pas monter sur ses grands chevaux dès que le mot Windows sort sur le blog, surtout dans un cas comme ça. J’ai un peu de mal à comprendre ce que vient faire ton argumentation Windows/Gnunux dans ce contexte… Oo

  10. De toutes façons…

    la première fois qu’on lance vi, on le quitte pas correctement, quel que soit son niveau, à moins de s’être fait spolié. Moi la première fois j’ai fermé le terminal, et pourtant j’utilise plus que ça (vim, pas vi, quand même), avec un petit .vimrc par mes soins et quelques plugins maitrisés, c’est du bonheur.

    Par contre la console windows utilisable parfaitement, c’est la blague du jour, je la retiens (faut pas abuser, la console dos est infame, immonde et quasi inconfigurable avec une autocompletion foireuse (quand y en a une…)).

  11. Mea Culpa

    @Gee: Je reconnais que j’ai réagis de façon disproportionnée… J’ai du être de mauvaise humeur et n’ai pas réfléchis de façon rationnelles, mes excuses. (A relecture, ça me parait effectivement gros…). (Et puis j’aime troller aussi, donc bon…)

    @Hey00: Pour ma part, si je ne trouve pas la console Dos aussi performante que celle de Linux, je peux t’affirmer que l’autocomplétion existe sans être foireuse… (Sur ma version Intégrale de Win7, pour les précédentes, c’possible que non, je n’ai pas vérifié.), et qu’on peut se débrouiller avec.

  12. Correctif.

    Je corrige mon précédent post. C’est valable sous XP, je n’ai pas vu sur le reste.
    (Désolé du double post.)

  13. Tiens, donc 🙂

    Le coup du « utilisateur de Windows », je m’en souviens 🙂

    Mais désormais, je suis bien dressé 😀

    (mais j’utilise simplement Nano)

  14. Selon Stallman…

    …VI VI VI is the number of the beast !

    🙂

  15. La console dos

    @Rag : bah par expérience, j’ai pas compris quels critères font que l’autocompletion existe ou pas (sous xp en tous cas). Le mien ne l’avait pas, mais j’ai vu des xp l’ayant, et je l’ai aussi vu foirer (j’avoue c’était un cas un peu spécifique, l’explorateur se lançait pas, donc je tenter de le lancer à la console, mais l’autocomplete le trouvait pas).

    Sinon je reste sur mon avis que la console windows ne vaut rien par rapport à un vrai shell. Je ne sais pas à quelle fréquence tu l’utilise, mais je sais que ce que je fais sous mon zshell, je pourrait pas le faire sous dos.

  16. Je ne rentrerai pas dans l’éternel débat Windows Linux et autre, je n’aurais qu’un seul commentaire : j’adore !!!! C’est tellement vrai 😀

  17. C’est vrai que C-x C-c est tellement plus naturel… = on aurait pu faire le dessin exactement dans l’autre sens 🙂

  18. Je suis assez d’accord avec Rag’, la console DOS est parfaitement utilisable. Y parait même qu’ils ont mis une fonction « coller » dedans. Ça se fait avec la touche « Entrée ». Logique puisqu’elle n’est utilisée pour rien d’autre. Et puis le Ctrl-V c’était tellement compliqué à implémenter…

  19. Mais c’est génial Vi une fois la phase de prise en main terminée, super efficace.

    D’ailleurs je recommande même Vim 😉

    Et là, je vais parler en tant qu’utilisateur condamné à utiliser Windows (et oui on est tous punis pour faire preuve d’hérésie à un moment ou à un autre, comme au temps de l’inquisition), le bloc-notes, c’est le seul éditeur qui permet d’ouvrir n’importe quel fichier si immense soit-il, bien qu’exampt de toute coloration syntaxique, aide à la saisie, auto-complétion et autres conforts trucs farfelus :p

    Mais je précise tout de même que les éditeurs gui OpenSource comme Gedit, Geany, Notepad++, etc… ne buggent que sous Windows ^^

  20. Gné ! La console windows utilisable ?
    Cette vieillerie qui n’est pas capable d’être dans une fenêtre maximiser ?
    Rien que bash offre au moins le double de possibilité, après ça peut être utilisable mais ce n’est clairement pas au niveau d’une console sous GNU/Linux peut importe le shell.