Steam

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.9/5 (17 votes cast)

Pour le Framablog, comme tous les vendredis !

Moi-même, je suis assez divisé sur le sujet. J’avoue que je ne cracherais pas sur quelques jeux de qualité sur Gnunux, mais ça reste du non-libre… L’article a été un peu inspiré par ce que j’ai pu lire entre TimCruz et Cyrille Borne par l’intermédiaire du Planet Libre, merci à eux pour ces petits trolls débats qui ne sont jamais dénués d’intérêt 😉

Bon, en tout cas, je suis toujours un peu exaspéré par les gens qui nous disent « mais si, on peut très bien jouer sur Linux, y’a plein de jeux ». Alors oui, y’en a plein, mais autant Firefox défonce Internet Explorer en qualité, autant aucun jeu libre n’arrive à la cheville ce qui se fait en propriétaire (que ce soit en graphismes, scénario – quand il y en a un, ce qui est rare – ou en gameplay…). Ce n’est pas une attaque contre les projets libres en question qu’on ne peut que soutenir et qui font bien ce qu’ils peuvent, mais un simple constat. Malgré ma défense acharné des systèmes libres types Gnunux, je suis obligé de le dire, « gamers, passez votre chemin ». En espérant que ça finisse quand même par changer…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.9/5 (17 votes cast)
Steam, 4.9 out of 5 based on 17 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

22 commentaires à propos de “Steam”

  1. Et même MaNGOS tourne pas bien, pourtant c’est pas très loin d’être équivalent.

    Et puis le petit monde du libre n’a aucune inventivité quoi, c’est que de la copie, et effectivement une copie c’est toujours moins bon que l’original.

  2. Les Linuxiens de la deuxième catégorie qui n’aiment pas Wine et PlayOnLinux (pour les jeux assez connus, il y a pourtant souvent des scripts efficaces pour ces logiciels…) peuvent jouer à World of Goo ou ses mods, c’est toujours mieux qu’un FPS pourri ou Frozen Bubble 🙂 .

  3. C’est sûr que les jeux sur GNU/Linux, c’est vraiment pas le top… Il en existe quelques uns que j’aime bien et que je trouve assez « accomplis », dont 0 A.D., Nexuiz ou encore ManiaDrive mais après, il faut réussir à faire tourner ça avec des pilotes libres (et encore, si on est vraiment pointilleux, le pilote « libre » radeon ne l’est même pas entièrement) avec une qualité suffisante pour que le jeu soit jouable, ce qui n’est franchement pas une mince affaire.

    Personnellement, je ne suis pas farouchement opposé au développement de jeux ou autres composants propriétaires sur notre système bien-aimé, je me contenterai juste de rappeler que le système a, historiquement, avant tout des fondements éthiques et qu’il est bon de ne pas l’oublier (comme dans les choix par défaut de certaines distributions, par exemple, sans citer personne :p ).
    Après, je ne suis pas convaincu que le fait qu’une plate-forme de jeux propriétaire soit portée sous gnunux porte préjudice aux jeux libres. Si l’utilisateur choisit de les utiliser sous GNU/Linux, c’est certainement qu’il aurait choisi d’utiliser un Windows pour les jeux, dans un coin.

    Désolé si mon commentaire est un peu long, mais je n’avais encore nul part émis mon avis sur le sujet !

  4. Tout a fait ! Les jeux libres natifs ne sont rien comparés à leurs homologues commerciaux. A ya tout de même urban terror sous Linux en natif, mais c’est pas libre.

  5. Il y a d’excellents jeux libres, comme Wesnoth, Frozen-Bubble (simple mais vraiment addictif), Enigma, Hedgewars ou X-Moto. Et de très nombreux petits jeux plaisants : Armaggetron, lbreakout2, Supertux, Planet Penguin Racer…

    Je connais au moins deux personnes qui, à l’âge collège-lycée, bref là où on est le plus susceptible de jouer sur ordinateur, s’intéressaient à GNU/Linux pour ses jeux.

    J’ai l’impression que les jeux libres, c’est plutôt du genre jeux subtils, de réflexion, originaux, ou petits jeux. Pas gros FPS ou meuporgue. Bref, plutôt des jeux pour joueurs occasionnels que pour gros gamers. Chacun son style, mais clairement, GNU/Linux a un intérêt réel pour les jeux.

  6. J’ai un peu tendance à penser que pour les gamers, il y a les consoles de jeu, et pour les causuals, les jeux sous Gnu/Linux sont suffisants (bien que perfectibles).

  7. Si c’est vrai que les jeux libres sont souvent pas vraiment à la hauteur des équivalents proprios, y a des exceptions, et pour n’en citer qu’une : Wesnoth, très bien réalisés, bons scénarios solos, excellent mode multijoueur, des dizaines d’add-ons (nouvelles unités, modes, scénarios, maps), bref j’ai pas vu d’équivalents proprio.

    Sinon wine/PoL sont de plus en plus efficaces, récement j’ai fait tourner Oblivion, quasi parfaitement, mais effectivement, ça donne pas envie de dépenser 60€ pour un jeu qui risque de pas tourner/mal tourner (autant Oblivion tourne bien en 1200×800 autant Mirror’s Edge reste saccadé même en 480×640), surtout quand on a pas de partoche win à coté…

  8. @geeklitant

    Tu as tout faux, les consoles ne sont que des casuals, de toute facon vu les performances… et puis, va jouer a un FSP avec un pad, faut etre maso ou complètement c…

    Donc le jeu le vrai ca se fait sur PC et nul par ailleurs.(même si les enfoiré de créateur de jeux nous massacrent de plus en plus de jeux au profit des consoleux qui sont des poules aux œufs d’or, dlc et compagnie, pour ne pas dire de véritables pigeons.)

    Autre chose, ca me gonfle vraiment de voir la globalisation toujours faite entre les jeux sur linux et un logiciel parasite qui ne sert qu’a nous vendre du vent.
    Qu’ils portent leur jeux sur Linux si ils veulent, sinon gueuler leur dessus, ya pas d’autre solution efficace.

    Et j’y pense tiens, on ne parle meme pas de l’abandon des jeux sous OpenGL au profit de directx…
    Tout ca comme d’hab a cause de la « corruption », comme d’hab.

  9. Sinon, pour les jeux on a inventé un truc pas trop mal, ça s’appelle une console de jeux (!!) ça à l’air prometteur comme bousin…

  10. Pour les consoles, j’ai envie de dire « Ouais, mais bon, c’est pas plus libre que de faire tourner un jeu sur Windows… ».
    « une console n’est qu’un sous pc totalement bridé » et qui, de plus en plus, permet d’effectuer des tâches que l’on réservait aux vrais PC, comme surfer sur le web, chatter en ligne, etc. Pour moi, le problème qui fait que je ne joue pas à des jeux proprio reste le même sur les consoles.

  11. Personnellement, j’aimerais bien savoir en quoi c’est forcément une hérésie d’aller sous Windows pour du jeu… Il est quasiment fait pour ça avec DirectX (sauf Vista, mais Vista-hahah), et un Windows bien entretenu peut tenir sans se foirer en permanence (même si il reste quelques trucs plus lents, moins pratiques, sous Windows.). Et si c’est pour une question « d’éthique », demandez vous tous les jours si ce que vous achetez, payez provient d’une source « éthique » (rien que les vêtements…) donc pour ma part, même connaissant les magouilles de Crosoft…

    D’autre part, sur le concept du libre, il faut être réaliste… Comment est-il possible de sortir un mmorpg ou un FPS pimpant (et intelligent au passage, bonjour STALKER), sans mettre la main au porte monnaie ? D’accord, il existe des logiciels libres qui ont sans doute du demander du temps, des gens, et de l’argent (comme OpenOffice, sauf qu’il y avait Sun derrière, et que Sun avait des rentrées d’argent), mais ces logiciels ne demandent ni graphismes évolués, ni moteurs physiques performants, ni IA complexes et j’en passe.

    Après, je serais naturellement partisan d’un jeu complexe libre, seulement, je m’interroge sur la faisabilité…

    (PS : Wesnoth, perso, j’ai été écoeuré aux trois quarts par les lancés de dés cheatés de l’IA… Mais sinon, il reste excellent aussi !)

  12. (Y en a qui ont oublié les balises …des bons jeux, il y en a autant sur pc que sur console, faut pas abuser)

    Enfin bon, moi j’ai gardé une partition juste pour les jeux, et ça me va très bien. (quoique, ces derniers temps, mon pc se met en grève dès que je passe plus d’une heure sur windows)

    @Rag’
    J’ai l’impression que tu confonds un peu logiciel libre et logiciel gratuit, non?

  13. @Rag’ : « Et si c’est pour une question « d’éthique », demandez vous tous les jours si ce que vous achetez, payez provient d’une source « éthique » »

    Je crois que la comparaison n’est pas bonne :
    lorsque l’on achète quelque chose comme, par exemple, un T-Shirt, le fait qu’il provienne ou non d’une source éthique n’aura pas vraiment d’influence sur le produit fini, pour vous (qu’il soit fait en coton bio ou pas, qu’il soit assemblé par des petits enfants en inde ou par des personnes ayant un vrai salaire et ne vivant pas à l’autre bout du monde, le produit fini sera sensiblement le même pour vous, toutes questions de qualité mises à part).

    Dans le cas du logiciel, qu’il soit libre ou non à une vraie influence directe pour vous et à beaucoup de niveaux : tout d’abord, un logiciel propriétaire vous prive de la liberté d’en disposer, alors que vous l’avez sans-doute payé et que vous vous en servez. De plus, si vous utilisez les formats fermés des logiciels propriétaires, vous êtes totalement dépendant du fabricant du logiciel pour accéder à vos données. Il y’a aussi de vraies questions de sécurité : lorsque vous traitez vos données avec un logiciel propriétaire, vous n’avez quasiment aucun moyen de vous assurer de ce qu’il fait vraiment avec vos données, et celles auxquelles il a accès. J’en oublie certainement d’autres.

    Alors qu’acheter un T-Shirt « éthique » n’a aucune véritable conséquence directe pour vous, utiliser un logiciel libre ou pas à de vraies conséquences, il ne s’agit pas juste d’un problème de conscience.

    Par contre, je suis assez d’accord quand au doute sur la rentabilité commerciale d’un jeu libre. Le modèle économique du libre actuel (tournant autour de services associés au logiciel) n’est pas du tout adapté au monde du jeu vidéo et vendre des « copies » du jeu n’a pas de sens quand on permet son partage. Là, je pense qu’il faut penser à un autre modèle économique, pour que ça puisse devienir rentable.

  14. C’est vrai que jouer sous gnunux… faut vraiment y tenir.

    Reste que c’est pas toujours ça. Pour les fans de Zelda, y’a une série de jeux amateurs très bien (selon moi, dépassant même certains jeux officiels) sur http://www.zeldaroth.fr qui sont tous Open Source et disponibles sous Gnunux.

  15. il y avait récemment en vente le humblebundle 3, avec un bon concept et des jeux sur les 3 plateformes (win, mac, linux), donc plutôt pas mal.

    Après, bon, la comparaison avec les jeux développés à temps plein par des grosses teams reste dure. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, pour moi un bon jeu c’est un bon concept ET un bon gameplay ET un bon level design ET une bonne difficulté ET des bons graphismes. Force est de constater, que c’est devenu très rare chez les privateurs et qu’on y est pas chez les libres… un jour peut être 😉

  16. Sinon, en jeu sous Gnunux il y a Net (très con mais super adictif…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*