Rapport Gaumont

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.9/5 (15 votes cast)

Framarticle de la semaine.

Anecdote issue de PCInpact. Comme je sais qu’on va me ressortir que c’est sorti du contexte, je vous copie ce qu’on m’a dit sur le Framablog :

Le monsieur parle des films enregistrés par une caméra dans un cinéma en France, suite à l’arrêt d’une personne qui faisait ça. Bonjour la phrase sortie de son contexte…

PCImpact et Numerama sont **toujours** à prendre avec des pincettes, ce ne sont pas du tout des sites fiables.

Et ma réponse :

Je sais, j’ai lu les coms sur ces sites (d’où la phrase d’intro d’aKa mais qui visiblement n’est pas suffisante). Personnellement je ne vois pas bien ce que le contexte ajoute. Certes ils parlent d’un mec qui se fait arrêter avant, mais sans aucun lien de coordination, la phrase ne marche pas, c’est tout.

C’est comme si je disais « on a arrêté un mec qui mec qui cambriolait des apparts. Aucun appart n’a été cambriolé depuis ». Même avec le contexte, moi je comprends 0 appartement cambriolé n’importe où par n’importe qui (ce qui sous-entendrait que le mec était le seul à cambrioler des apparts).

Bref, dans le meilleur des cas, c’est très très mal tourné et ça mérite un bon gros lol quand même.

Voilà. Soyons efficaces… Et sinon je rappelle que je serai au Festival de Bédéologie à Lyon dès demain midi. A priori il n’y aura pas les articles habituels ce week-end, mais je posterai très probablement des trucs quand même (comme l’année dernière).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.9/5 (15 votes cast)
Rapport Gaumont, 4.9 out of 5 based on 15 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

11 commentaires à propos de “Rapport Gaumont”

  1. Par contre ils ont laissé les gens filmer en salle les films non français ? Ils le disent ça dans le rapport ? 😛

  2. Bah, de toute façon ça ne devait être que de la mauvaise CAM …

  3. Il a oublié un mot dans son rapport, le monsieur :
    « Entre le 15/05 et le 15/12/11, aucun film français n’a été téléchargé LÉGALEMENT sur le Web ».

    Bah oui, d’un côté on peut télécharger facilement et où ça marche sur n’importe quel support, et de l’autre un système où il faut avoir un Master en informatique pour pouvoir télécharger (mais sans être sûr de pouvoir regarder le film ensuite)…
    Le choix est vite fait.

  4. Ne tirez pas sur l’ambulance ; internet est gravement malade.
    C’est tres français de se plaindre de tout et de son contraire.
    Désolé.

  5. @GnuBr
    J’ai rien compris. Qui est l’ambulance ? De quoi internet est-il malade ? Qui se plaint de quoi et où ? Et du coup quel rapport avec l’article ? :p

  6. Probablement que c’est moi qui n’ai rien compris…
    Je crois par contre que ce n’est pas la bonne attitude pour obtenir un internet plus libre.
    Le gars avance un argument qui minimise l’importance du téléchargement illégal. Même si c’est un c– qui dit des c——– ; c’est pas la peine de lui rappeler qu’il s’est tromper, parcequ’en fait y’a plein de méchants pirates qui lui pourrissent la vie sur l’internet français.
    Bref j’ai l’impression de casser l’ambiance là ; surtout que ça ne me concerne plus, j’ai quitté la France.
    Bon vent aux utilisateurs libres.
    Aux plaisir de te lire.
    Amicalement.

  7. « Même si c’est un c– qui dit des c——– ; c’est pas la peine de lui rappeler qu’il s’est tromper »
    Tout à fait d’accord, l’industrie culturelle a aussi le droit aux contrevérités. Non au monopole des politiques sur le marché des contrevérités impunément déballées par valises entières ! C’est vrai quoi, c’est pas parce qu’ils ne sont pas élus qu’ils n’ont pas le droit de ne pas etre responsables de ce qu’ils disent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*