Ramdam

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.1/5 (10 votes cast)


Et pourtant, j’aime la langue française, mais là… Les gens qui proposent ça, ils ont un ordinateur entre les mains des fois ? Ce serait bien que les vrais utilisateurs de ces termes aient leur mot à dire… D’autant qu’à ce compte là, pourquoi ne pas franciser chewing-gum, week-end et cie ?

(Et encore je n’ai pas évoqué l’odieux clavardage pour remplacer chat…)

L’inverse est pas forcément mieux d’ailleurs, j’ai aussi une sainte horreur des trucs types brainstorming placés au milieu d’une phrase en bon vieux français…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.1/5 (10 votes cast)
Ramdam, 4.1 out of 5 based on 10 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

17 commentaires à propos de “Ramdam”

  1. Ba non

    Courriel et pourriel sont plus utilisés que tu ne le crois (et pas qu’au Canada).
    Ils sont employé dans tout le bureau gnome par exemple.

  2. C’est pas du Français…

    C’est pas du Français, c’est du Francien.
    Les mêmes puristes vont bientôt nous expliquer qu’un kimono, c’est juste une sorte de pyjama… En creusant bien profond, il doit y avoir une racine latine ou grecque ou gauloise ou néandertaltienne pour chaque néologisme francisque.
    On a bien vu un cheval nommé consul, il reste de l’espoir pour les ânes.

  3. C’est marrant de parler de Brainstorming, parce qu’il faut avouer que le « remu-méninge » tel que traduit par ces gens bizarres est une bonne traduction.

    Le pire tout de même reste quand on se lance dans le technique plus en détail, là il y a de quoi pleurer 🙂

  4. ‘Faut dire aussi que l’état y est pour quelque chose ! Dans des tentatives désespérées de sauvegarder une langue qui est d’ores et déjà sur le déclin, on a tous les jours droit à de nouveaux gallicismes, comme « bolidage » pour remplacer « tunning »… Quid pour la suite ? On va jouer au « panier », à « la balle au pied », à la « balle prise de vollée », que penser des chaussures dont le sport homonyme se joue sur terre battue ou sur gazon ?

    Tout ça pour dire que le Français est beau, et qu’il existe déjà une manière d’exprimer ces mots saxons à l’aide d’expressions françaises valables, et qu’à vouloir tout mettre en un seul mot, on transforme une langue qui a dominé le monde pendant quelques siècles en un langage « copieur » qui tente de se raccrocher aux branches…

    Et le niveau d’orthographe et de grammaire n’améliore rien… Juste pour se faire peur, il suffit d’aller sur F***b**k de temps en temps…

  5. Personnellement, je trouve ça plutôt bien que l’on propose des alternatives pour « franciser » la langue française. Après, de toute façon, c’est le peuple qui décide d’utiliser les emprunts de l’anglais ou les francisations, mais je ne trouve pas mal de lui laisser le choix. Il faut avouer que certaines propositions (comme le fameux « clavardage », qui m’a bien fait rire) sont tellement tirées par les cheveux qu’il est hors de propos qu’elles deviennent courantes dans le langage, mais ces propositions ont le mérite d’enrichir notre langue. Après, chacun peut utiliser le mot qu’il souhaite (quitte à paraître un peu ridicule quand il parle d’eblabla…).

    Pour ma part, le mot « buzz » a tellement inondé les médias et les conversations de toute part que j’y suis devenu totalement allergique, et que je n’hésite pas à utiliser « ramdam », qui commence d’ailleurs à devenir de plus en plus courant. De même, bien que j’utilise toujours « mail » et « spam » plutôt que « courriel » et « pourriel », je trouve ces expressions plutôt bien trouvées et je ne verrais pas d’inconvénients à ce qu’elles deviennent dominantes. Et puis, il va falloir m’expliquer en quoi « bug » est plus beau que « bogue », si ce n’est qu’il sonne plus anglais…

    Tout ça pour dire que si je suis loin d’être contre l’emprunt de mots étrangers pour exprimer des termes non-existants en français, j’estime toutefois qu’il faut limiter leur prolifération, ou en tout cas les adapter pour garder une certaine cohérence de la langue française. On utilise les termes « paquebot », « partenaire » ou « bol », qui sont des francisations de « paquet boat », « partner » et « bowl », plutôt que leurs termes d’origine, et on ne s’en plaint pas. De même, les mots « ordinateur » et « baladeur » ont été proposés alors que tout le monde parlait de « computer » et de « walkman » depuis plusieurs années déjà, et ils ont supplanté les termes d’origine, peut-être parce que les gens ont pensé qu’ils étaient mieux adaptés à notre langue.

    C’était ma minute (ou mon quart d’heure) Claude Hagège !

  6. Merci Noctis Lux pour le lien, je viens de passer une heure dessus ! Je garde ça dans un coin de mes favoris pour future référence :p

    Ilias, ça me fait penser que des gens avaient essayé de faire passer « quincaille » et « mentaille » pour hardware et software… avant de trouver « matériel » et « logiciel » (et logiciel a très bien marché d’ailleurs). Sinon je savais pas qu’on utilisait computer en France avant !

    Sinon, y’a aussi le problème du « juste » anglicisé, que j’ai l’impression d’entendre de plus en plus (« c’est juste énorme », « c’est juste trop bizarre », etc.); je trouvais ça marrant au début, mais maintenant ça m’énerve :p

    [Et puis bon, les typographes vont venir se plaindre parce qu’on a tous utilisé des guillemets anglais ici, mais ‘faut dire que même avec de la bonne volonté c’est pas simple… J’ai beau connaître les codes par cœur (Alt+0171 pour le gauche, Alt+0187 pour le droit, ‘fin pour Windows en tout cas (un Linuxien pour venir troller ?)), ben Firefox réagit tout bizarrement, ça a l’air d’être des raccourcis clavier pour lui (au moment où je tape le 7, ça m’ouvre un onglet page d’accueil Google… et juste pour me narguer, le guillemet apparaît dans le champ de recherche !)… bref]

  7. Je plussoie (ça c’est du bon français !)

    En effet, là on atteint des sommets dans le ridicule. Autant certains sont rigolos (perso j’aime beaucoup « clavardage », même si c’est pas le plus usité), autant la plupart sont tout simplement inutiles et laids.

    Tiens sur PCInpact ils ont cherché il y a peu à touver une traduction correcte pour « uploader », sans consensus final, mais avec des propositions rigolotes (du genre télédécharger…)

    Sinon je rejoins Ugo pour le « just », c’est juste trop naze.

  8. Bien vu 😉
    Un document du ministère de la Culture qui pourrait vous intéresser : http://www.dglflf.culture.gouv.fr/publications/vouspouvez/Internet09.pdf
    Sinon j’adore l’utilisation de filoutage au lieu de phishing ^^
    Par contre des fois c’est à côté de la plaque : numéro d’urgence et hot line, c’est pas la même chose !
    Et puis je vois que certains se plaignent de l’utilisation des guillemets anglais au lieu des français : dans ce cas-là, l faut mieux changer son clavier en Bépo ( http://bepo.fr/wiki/Accueil ).

  9. Mmhh je suis d’accord sur le fait de franciser les mots tel que « chat » etc…c’est moche, mais pour une fois « ramdam » je le connaissais avant qu’ils décident de l’utiliser pour remplacer « buzz » : ça doit être du patois peut être mais je ne pense pas.
    —-> « faire un ramdam pas possible » (faire beaucoup de bruit) quand on fait tomber des casseroles par exemple.
    Donc pour moi c’est déjà mieux que d’inventer complètement des mots ^^ ils s’améliorent un peu de ce côté là peut-être ! =) . Bah oui « clavardage » => beurk :s :s

    P.S : Vive ce blog !!!

  10. Effectivement ramdam existe depuis longtemps, mais si ça ne plaît pas on peut aussi utiliser « battage » qui parfois convient mieux 🙂

    Clavardage de mémoire est un mot utilisé au Québec, tout comme claviscussion. Moi j’aime bien.

    Courriel, pourriel et bogue je les utilise et je constate que je ne suis pas le seul. Je trouve les deux premiers bien trouvés et explicites, mais vous pouvez aussi utiliser « mél » 😉 Quant à bogue c’est simplement la réécriture avec les règles d’orthographe classiques de bug, sans plus.

    Frimousse… Personnellement j’utilise plutôt trombine, chacun ses goûts.

    Arroseur, non, je ne vois pas. C’est quoi ?

  11. @tibo : J’arrive un peu après la bataille mais il me semble que uploader se dit téléverser en français.

  12. Les mots sonnent souvent mieux quand ils sont dans une autre langue (l’exotisme ?:)). Combien de fois j’ai entendu des personnes me soutenir mordicus que toutes séries doit être vue en VO parce que c’est plus rapide (pas besoin d’attendre la trad.) et mieux nananienanana. Bon, il est vrai que parfois les traductions sont mal faites et il ne faut pas oublier le proverbe italien «Traduttore, traditore». Cependant bien souvent, elles ne sont pas si mauvaises que ça. Il leur manque juste le charme de l’étranger.
    Je trouve le mot bacon particulièrement symptomatique de ce phénomène…

  13. Étrange, personne pour se moque de baladodiffusion (podcast).