Parisot (Laurence)

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (26 votes cast)

En même temps, qu’est-ce qu’ils font sur leur canapé, ces feignasses de gauchistes ?! Au boulot, bande d’assistés !

Mais le pire, c’est que si ça trouve, elle y croit à ce qu’elle dit…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.2/5 (26 votes cast)
Parisot (Laurence), 4.2 out of 5 based on 26 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

9 commentaires à propos de “Parisot (Laurence)”

  1. Elle n’a pas dit sa superbe phrase à la télé, mais sur France Inter dans le 7/9. 😉

    Sinon, +1.

  2. … Et c’est bien ça le pire, qu’elle croit en ce qu’elle dit, comme le gus qui en 2011 disait  » il y’a plus d’internautes qu’en 2001.  »

    Ah, les journalistes ne sont plus ce qu’ils étaient… 🙁

  3. Si le patron d’une boîte gagne plus de 40 fois le salaire de l’employé le moins bien payé, alors la richesse est mal répartie (sous-titre : le patron se paye trop bien). Je ne sais plus où j’ai lu ça mais quand on lit qu’un patron du CAC 40 gagne jusqu’à pas loin de 200 fois le SMIC, y’a comme un soucis…

  4. Raport à ta phrase finale
    Tu as mis le doigt sur ce qui me fait parfois avoir des sueurs froides /fear

  5. Je trouve ça parfaitement normal qu’un patron d’une entreprise du CAC40 soit autant rémunéré, un poste à responsabilités nécessitant une formation et une réputation conséquente doit être payé selon la charge de travail, importante tout de même (contrairement à ce que l’on veut souvent faire croire), mais aussi selon la qualité de la personne.

  6. Le problème n’est pas qu’il y ait trop de riches mais trop de pauvres (même si pour l’équilibrage, ça revient plus ou moins au même, je te l’accorde). À la rigueur, que les patrons du CAC40 soient blindés de pognons ne me dérangerait pas s’il n’y avait pas 1/4 des salariés qui gagnaient moins de 750€ par mois et 15% de la population en-dessous du seuil de pauvreté…

    Et puis je ne sais pas si une charge de travail importante et une formation longue justifie d’avoir plusieurs années d’espérance de vie de plus qu’un ouvrier et de gagner en un an ce que gagnerait un smicard en 3 vies…

    Je ne suis pas contre des écarts de salaires selon le poste, les responsabilités, etc. Mais là c’est plus des écarts, c’est des canyons…

  7. GKND au SL2011 mais où est son auteur!?
    En tout cas y a les mêmes faces à coté (au GCU!!!)

  8. Une formation conséquente?

    La seule formation requise pour posséder une entreprise du cac40, c’est d’être né fils du patron, pas plus.

    Regardes sur wikipédia, la page liliane Bettancourt, il n’y a aucune section études, ou formation (par contre, la section fortune et fiscalité, sa tu peux y aller).

    Quand à sa fille, héritière, voila tout ce que j’ai trouvé (sur wikipédia)

    Françoise Bettencourt-Meyers se consacre au piano et à l’étude de l’exégèse biblique.

    Je suis pas sur que ce soit très utile dans la gestion d’entreprise (gérée par une société, pas par la famille d’ailleurs, ils ont juste le pognon)

    Donc à la question « la richesse est-elle mal répartie? » je répondrai « Oui! »

  9. Personnellement, je trouve qu’on a tendance facilement à présenter les patrons comme des exploiteurs et des profiteurs (de manière négative). Est ce l’employé qui apporte son labeur à l’entreprise la faisant s’enrichir ou l’employeur qui offre l’opportunité de s’exprimer à son collaborateur ? Pour moi, c’est clairement le deuxième aspect qui l’emporte. Et je trouve trop simple de se réfugier dans un job sans responsabilité pour après critiquer qu’on se fait exploiter. Si on est pas satisfait de sort, on peut forker créer sa propre boite et faire fructifier son talent pour soi et pas pour quelqu’un d’autre.

    @ercana en même temps, tu confonds tout. Car l’exemple que tu cite est juste faux. Les bettencourt ne sont pas les chefs de l’oreal mais les actionnaires. Le président c’est Lindsay Owen-Jones. Elles doivent leur pognon à l’héritage, comme tous ceux qui acceptent leur héritage chez le notaire.

    @gee c’était Henry Ford je crois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*