Harry Potter

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.7/5 (12 votes cast)


Bon. J’exagère sans doute un ptit peu. Mais je me souviens avoir été choqué par la fin du quatrième film (dernier épisode que j’ai vu au ciné d’ailleurs, au bout d’un moment faut savoir dire stop).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.7/5 (12 votes cast)
Harry Potter, 4.7 out of 5 based on 12 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

5 commentaires à propos de “Harry Potter”

  1. Très chouette ce blog ! tes dessins me font bien rire (encore plus quand mon copain m’explique ce que veut dire IA ou FPS) comme quoi ya plusieurs degrés…

  2. J’adore

    Je suis tombée sur ton blog par hasard, et ça me fait mourrir de rire !!! J’aime beaucoup tes petits dessins pleins d’humour. Bravo !

  3. Je ne peux que plussoyer sur les films de Potter! 😀

    Bon, soyons honnête: les deux premiers étaient vraiment très fidèles, si l’on excepte certaines scènes coupées, et globalement étaient très respectueux des livres. Mais je crois qu’entre le 1er et le 5e tome, le livre a triplé de volume… et les films n’ont pas triplé en durée.
    Au bout d’un moment, on a droit à un Harry Potter « light »: on conserve le strict nécessaire pour l’intrigue, et tout le superflu qui rendait les bouquins intéressant (les cours, l’ambiance, les personnages secondaires) passe à la trappe par manque de temps. C’est super-visible sur le 4e film justement.

    Enfin… dépenser des centaines de millions de dollars pour donner aux gosses l’envie de lire des bouquins plutôt que d’aller au cinéma, est-ce que ça n’en vaut pas la peine? 🙂

    A bientôt. 8)

  4. Justement, en livre j’avais trouvé le 5 trop long (pas que sa me fasse peur à lire, mais trop long par rapport à l’histoire qu’il contenait). Du coup le film souffrait moins de ce défaut

    Sinon pour les autres, totalement d’accord (mais tu peux pas savoir, t’as pas vu le 5 en film du coup :p)

  5. C’est vrai que les Harry Potter au cinéma ont mal tourné. Le 1 et le 2 sont pas mal et collent relativement bien au livre, le 3 commence clairement à en diverger et je ne parles pas des suivants (moi je me suis arrêté au 5). C’est sûrement dû au fait que la complexité des livres a augmenté avec le temps et que les réalisateurs n’ont pas pu suivre.
    Dommage, il y avait un vrai filon,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*