GKND4 – 41 – L’heureux tour

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (13 votes cast)

Notez qu’ils sont presque arrivés en avance, en fait…

Plus que 3 pages pour conclure ce tome 🙂

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (13 votes cast)
GKND4 - 41 - L'heureux tour, 5.0 out of 5 based on 13 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

11 commentaires à propos de “GKND4 – 41 – L’heureux tour”

  1. Je parie sur le fait que la geekette va tenter de faire croire au geek que c’était juste dans sa tête, et qu’elle a pas du tout vécu la même chose…

  2. Je suis le seul a voir un problème temporel ? Ils arrivent environ 1 seconde avant leur départ (ils partent a dénud… et arrivent a …nudé ) Il y a une syllabe de superposition ou ils devraient fusionner.

    —>[]

  3. Outre ce problème de superposition d’une syllabe, cette page démontre que non seulement le futur n’est pas écrit, mais que celui qu’ils viennent de visiter est forcément différent de celui qu’il leur reste à vivre car dans le futur visité, la page 14 montre un déroulement qui diffère forcément de celui qui suit leur retour.
    En effet, le prof n’a aucune raison de soudoyer les deux autres visiteurs pour qu’ils taisent la disparition des trois larrons puisqu’ils ne paraîtront finalement qu’avoir subir un choc électrique sans aucune disparition.
    Bref, le mariage de la geekette est encore loin d’être joué.

  4. @Meewan
    Oui mais de toute façon techniquement la BD montre des plans fixes, donc un instant T discret, ce qui est déjà incompatible avec l’idée de dialogues dans des bulles (qui vont prendre un intervalle de temps dT pour être dits). Je te dirais même qu’on ne peut pas vraiment savoir, à la page 14, à quel moment de la phrase du prof se passe le coup de jus 😉

    @L’ermite
    Page 14 : « je ne peux *qu’imaginer* la suite des événements », 😛

  5. Rappel des règles, je cite :
    « Enfin, une vieille légende prétend que le Geektionnerd est une démocratie. C’est faux. Il s’agit d’une dictature totalitaire avec culte de la personnalité dont je suis le maître absolu. »

    Bon, c’est à peine sorti de son contexte mais ça n’empêche que Gee a toujours raison 😀 Donc il n’y a pas d’incohérence dans l’histoire. Donc l’ermite peut retourner ermiter.

    Et toc 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*