GKND1 – 7 – Les cours

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.7/5 (15 votes cast)

Les cafés sans touillette, ça devrait être interdit. Comme les machines à café qui n’acceptent pas les pièces de 1, 2 et 5 centimes (sérieux, où est-ce qu’on va les refourguer si c’est pas là ?!).

J’exagère un tout petit peu pour l’ambiance des cours. La plupart des gens qui ne veulent pas bosser ne prennent même pas la peine de venir :p Sauf quand les profs commencent à faire passer des fiches de présence, et là des scènes de ce genre peuvent avoir lieu.
-> Un truc marrant à faire quand plusieurs personnes somnolent avec la tête posée sur leurs bras croisés sur la table (comme le mec en haut à gauche de la page), c’est taper un grand coup sur la table. Effet garanti :p

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.7/5 (15 votes cast)
GKND1 - 7 - Les cours, 4.7 out of 5 based on 15 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

6 commentaires à propos de “GKND1 – 7 – Les cours”

  1. Depuis le début de cette bd, c’est bizarre, j’ai beau savoir être en vacances, j’ai l’impression d’être de nouveau à la fac ^^

  2. Ca me rappelle les cours en amphi … merci bien ! ^^

    Sinon mon père a viré manu militari un étudiant qui lisait son journal en amphi en marchant sur les table pour y aller … effet garanti sur l’assistance (Bon ok c’était il y a … au moins 30 ans) 😀

    PS : Avoir son propre père comme prof en amphi n’as pas que des avantages … par exemple pour signaler une erreur comment faire ?? il y a 2 méthode : Soit y aller par la méthode polie (Au risque de se faire moquer par les petits camarades), soit y aller directement « La il y a une erreur ». J’ai choisi la 2eme méthode 😛

  3. L’effet reveil est encore plus garanti quand le mec a la tête directement posée sur la table. =D

  4. En licence on jouait surtout à CS / Bomberman pendant les cours, aussi bien en amphi qu’en salle de classe.
    Je fesais partie des assidus, mais coté attention en cours pas trop à partir du moment où les pc portable étaient autorisés…

    A la fin, bulletin de notes : 12 de moyenne partout, je n’ai pas compris d’où ça sortait. J’ai vu des gars avoir leur licence en ayant strictement rien suivie de l’année, en trichant pendant les contrôles, ne sachant pas écrire, et qui à la question : quel est la différence entre un DNS et DHCP ? répond « ben yen a pas » (et il y croyait).

    Bref, aujourd’hui pas mal de diplômes sont presque donnés, c’est navrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*