Croiver

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (27 votes cast)

13-01-10 - Croiver

Le grand retour des Illettrés Anonymes (3 ans et demi après leur première apparition :p)

Je suis toujours stupéfait de voir à quel point cette forme verbale est répandue…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (27 votes cast)
Croiver, 5.0 out of 5 based on 27 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

22 commentaires à propos de “Croiver”

  1. Peut-être parce que c’était (hypothèse) l’une des formes de ce verbe avant (il y surement fort longtemps) que les sages de l’académie française ne tranche sur la question de sa forme actuelle. Cela me fait toujours autant rire les gens qui sont des maladifs des orthographes, ils oublient que les langues sont vivantes, quelle ont donc un passé et un futur. C’est un raisonnement très bourgeois de croire que les choses sont comme ça et un point c’est tout, car on l’a décidé dans son coin un jour.
    Et c’est comme les lois, ce n’est pas parce que l’on les marque sur le papier que cela passe dans les mœurs, personnellement j’attends toujours de voir un policier arrêter une femme qui porte un pantalon ou de voir le téléchargement illégal disparaitre.

  2. Bien sûr que les langues sont vivantes. D’ailleurs est-ce que mdr et lol sont déjà dans le dictionnaire ? Sinon je doute que « croivent » ait été une forme du verbe croire dans le passé, même lointaint. Mais bien sûr, ce n’est qu’une hypothèse, parce qu’en vrai, j’en sais rien.

    Il y en aussi quelques uns qui aiment bien le « si c’était vrai, ça se serait ». Mais c’est moins répandu.

  3. @Antonio
    Non, ce n’est absolument pas une ancienne forme du verbe…Juste un grosse erreur de français.
    Mais ce que tu dis à propos des langues vivantes est effectivement vrai. J’ai moi-même tendance à faire partie de ces puristes…Je me repens. (ça s’écrit bien comme ça ?)

  4. C’est tellement ca…

    Y’en a des fourbes quand même des mots, a l’oral par exemple on se laisse facilement aller a prononcer plutot « serais » en lieu et place de « saurais », ou en tout cas de facon parfaitement floue.

    etc

    Mais bon, de la a écrire vraiment comme un débile…

  5. C’est pas gentil de se moquer.

    . . .

    Mouarf ! Pardon 🙂

    Pour ce qui est des fautes de ce style, je ne pense pas que c’est aider tout le monde que de les écrire dans les tables de la loi. Aider les gens à comprendre leur erreur serait nettement plus utile et formateur.

  6. Personne ne semble avoir remarqué le « comme même »… Je ne sais qu’en penser ! ^^

  7. @Antonio
    Mouais, alors oui mais non. Aucune raison qu’il y ait un « V » dans ce verbe, donc c’est pas une fantaisie de l’Académie (même s’ils s’y connaissent en fantaisies, c’est sûr).
    C’est aussi un peu facile de plaider l’évolution de la langue pour justifier la médiocrité ambiante. Comme quand on fait des examens de plus en plus facile sous prétexte que les élèves sont de plus en plus nuls (ceci n’est bien sûr qu’un exemple générique sans aucun lien avec le monde réel :p).

    @etienne
    Busted 😉

  8. +1 Gee

    Pour comparer avec le monde de l’informatique (ce qui va sans doute parler à beaucoup de monde ici), c’est comme si on avait dit, à l’époque d’IE 6, de ses balises propriétaires et du codage de site avec les pieds, « Oh mais c’est pas grave, de toute façon, les langages évolues ». Oui d’accord, les langues changent, mais une langue c’est avant tout un standard mis en place pour communiquer et on est censé faire un effort pour y coller le plus possible.

    Sinon, j’adore quand le Geektionnerd s’auto-référence comme ça ^^.

  9. Entièrement d’accord avec Gee. Qu’une langue évolue, c’est nécessaire pour intégrer de nouveaux concepts et simplifier certaines constructions. Mais faire évoluer pour se satisfaire de la médiocrité non, ça ne résout (solutionne ^^) rien. Après je serai plus près à accepter ‘malgré que’ et ‘après que + subjonctif’, faut pas non plus être des grammar nazis.

  10. @DenisS Oui, je suis déçu. Cette page aurait été un wiki, j’y aurais mis la déf. suivante : « passer du quatorzième au quinzième. Par exemple, Louis Croivé »

  11. Pôvre Estal !

    Comme quoi, on peut être un bouquet mystère sans être une fine fleur !

    @Mat+1 : C’est marrant, le « malgré que » fait vraiment parti de mes détestés, ceux qui m’hérissent le poil dès que je l’entends !

    Bon forcément, je ne peux être que d’accord avec Gee.
    @Antonio : Même si croiver avait été une forme ancienne, 100% des gens qui l’utilisent n’en ont aucune idée et même si le latin est en un sens une forme ancienne du français, on ne l’utilise plus. Si la langue est vivante, il faut s’adapter à sa vie.

  12. @Olivier : « malgré que » n’est peut-être pas beau, mais ça permettrait d’utiliser toujours plus de subjonctif imparfait et ça, ça n’a pas de prix !

  13. @Kekun
    Mais non, ça vient du verbe « se rependre » qui signifie non pas se pendre une seconde fois, mais montrer qu’on reconnait sa faute et qu’on est prêt à en assumer les conséquence…
    Cela dit, j’ose espérer que c’était volontaire de ta part, quoique j’en doute vue le smiley qui a suivi…

  14. Il m’arrive parfois d’employer ce verbe; désolé!

    Mais, du pays d’où je suis originaire, il est fréquemment utilisé. (tu ne l’as pas entendu au moins une fois à Cholet Gee?)

    Sur ce: croivez Monsieur en mes … qu’est ce qu’on se marre ici.

  15. Mat+1 et Olivier : donnez-moi la règle qui interdit l’utilisation de « malgré que + subjonctif ». Voici ce que j’ai trouvé en ce qui me concerne. Oui, nous avons tous eu le crâne bourré dans notre jeunesse, nous faisant passer pour intolérable quelque chose qui l’est.

    En revanche, « après que » est suivi de l’indicatif car le passé c’est du constat, pas de la supposition. « Avant que » quant à lui est suivi du subjonctif.

    Merci Dr ORTH. 🙂

  16. @Coq : c’est bien ça. L’utilisation de « malgré que » est proscrite, sauf à l’utiliser avec le verbe avoir conjugué au subjonctif. Et uniquement dans ce cas là. Dixit l’Académie Française.
    Mais je croive bien que malgré que ce soit pas autorisé dans d’autres cas, les gens prennent le gauche de l’utiliser…

    PS : Merci pour la précision et pour le détail sur « après que ». Je ne le savais pas, pourtant c’est logique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*