Campagne de soutien pour Framasoft (1)

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (21 votes cast)

Un article un peu spécial aujourd’hui puisqu’il s’agit d’un petit appel au soutien de Framasoft, le réseau dont fait partie le fameux Framablog sur lequel je suis publié une fois par semaine (le vendredi, en l’occurrence) depuis le mois de janvier.

L’idée est de donner une petite somme d’argent tous les mois, mais je vous laisse lire l’article en question qui expliquera tout ça (raisons, principes, etc.) mieux que moi. J’ai bien entendu accepté de participer à la promotion de cette campagne de soutien avec cette petite BD et une autre qui arrivera la semaine prochaine, car je vous rappelle (ou vous apprends) au passage que le Geektionnerd est gracieusement hébergé sur les serveurs du projet Framasoft. Donc sans Framasoft, pas de Geektionnerd – ou en tout cas, pas sous la forme actuelle, c’est-à-dire hébergé sur un serveur privé indépendant, sans publicité, etc.

J’ai aussi profité de l’occasion pour réaliser une petite bannière, que j’ai également coloriée – et c’est une petite première sur mes dessins du Geektionnerd :

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (21 votes cast)
Campagne de soutien pour Framasoft (1), 4.8 out of 5 based on 21 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

7 commentaires à propos de “Campagne de soutien pour Framasoft (1)”

  1. +1 pour la bannière !

    …avec les petits gnous dans le fond ^^

    Un petit truc qui me gêne cependant… trois fois rien : la voie qui est décrite comme « libre » ne semble être guidée que par le copyleft… Or le copyleft n’est pas l’unique direction à emprunter pour être libre…

    ———-
    Gnuzer, troll casse-pieds.

  2. Casse-pieds, mais non mais non… :p
    Non mais j’avoue que tu as raison, mais définir ce qu’est le monde du « libre » sur une petite pancarte comme ça, ça aurait été compliqué aussi :p

  3. La bannière est vraiment superbe, pour plussoyer mes prédécesseurs.

    Dommage que les personnes qui se bornent à dire « Linux c’est de la merde. », « Le libre, c’est nul, c’est gratuit : ça vaut rien. », existent…
    On remarque bien le lavage de cerveaux opéré par les logiciels privateurs, en tout cas.

  4. Rétroliens : Campagne de soutien pour Framasoft (2) - Le Geektionnerd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*