Bogdanoff (MàJ)

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (34 votes cast)

Comme un dictionnaire se doit d’être à jour, ceci est une mise-à-jour d’un article déjà fait il y a quelques mois…

Je trouve ça tellement incroyable ce débordement de soutiens en tous genre dans les médias… Chez Ruquier, l’autre soir (On va se gêner, sur France 4), c’était le bouquet. Tous les chercheurs sont des cons jaloux, les Bogdanoff ils sont bien gentils, on va quand même pas les blâmer parce qu’ils sont un peu arrangeants avec la réalité. Au passage, il faut quand même avoir les chevilles sacrément enflées pour penser que la moindre critique ne peut être motivée que par de la jalousie…

« Non mais les chercheurs, ils ont vraiment que ça à foutre de faire un rapport sur les Bogdanoff ? » s’indignait M. Bénichou avec une condescendance sans faille. Et bien oui, monsieur, ça fait partie du boulot de chercheur et ça s’appelle « juger ses pairs» (et être jugé par ses pairs par la même occasion). Ça permet d’éviter, par exemple, qu’un petit malin ne vienne clamer que la Terre est plate sans que personne ne bronche. Ce qui explique d’ailleurs, pourquoi la liste de publication des Bogdanoff est si courte en articles de recherche (je n’en ai trouvé aucun, mais dans le doute on va simplement dire « courte ») et qu’ils préfèrent sortir des livres. Bah oui, parce qu’un livre, contrairement à un article de journal scientifique, ça ne doit pas être validé par une commission, ça n’est pas vérifié et critiqué par des gens qui connaissent le sujet.

Bref, c’est quand même désespérant de voir que, quand on a des potes dans le showbiz, même en leur mettant le nez dans leur m*rde, ces derniers continuent de prétendre que ça sent la rose…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (34 votes cast)
Bogdanoff (MàJ), 4.6 out of 5 based on 34 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

12 commentaires à propos de “Bogdanoff (MàJ)”

  1. Petite correction : on dit « juger ses pairs » (sans le « e », c’est pas pareil :p)

    Sinon je suis bien d’accord, surtout en tant qu’ex-étudiant en physique xD

  2. > « juger ses pairEs» (et être jugé par ses pairEs par la même occasion).

    Un jeu de mots ?

  3. Pourquoi on cite toujours Science & Vie, et jamais Pour la Science ou La Recherche ? Ou autre chose, que je connaîtrais pas ?
    (ça fait trois webcomics que j’ai lu qui citent Science & Vie dans la même journée)

  4. « Bah oui, parce qu’un livre, contrairement à un article de journal scientifique, ça ne doit pas être validé par une commission, ça n’est pas vérifié et critiqué par des gens qui connaissent le sujet. »

    Je ne suis pas expert en la matière, mais j’ai un sérieux doute à propos du processus de vérifications des articles par une commission.

    Sinon, une analyse intéressante de la situation :
    http://fabien.besnard.pagesperso-orange.fr/bogdanoff.htm

  5. Au moins, je suis rassuré…moi qui entendait les gens dire que les Bogdanoffs étaient des scientifiques alors que je les considérais plutôt comme des arnaqueurs… Je ne suis donc pas seul à le penser.

    Sans compter que leurs diplômes sont issus d’universités soit-disant à Singapour… Mais qui n’existent pas…

    Alors, je ne sais pas, mais vue leurs têtes et leurs théories invraisemblables, ne viendraient-ils pas d’un univers parallèle …?

  6. @Richard : les articles scientifiques sont bels et biens vérifiés. Parler d’une commission c’est peut être un peu « fumeux », mais il y a au moins 2 ou 3 reviewers experts du domaine qui relisent l’article, et dans une majorité des cas demandent des précisions, des éclaircissements, des expériences complémentaires avant la publication de cet article.
    Et ce n’est effectivement pas le cas de la publication du livre des Bogdanov

  7. Les flots d’âneries que charrie la télé…

    Et sinon, bonne remarque. Science & Vie est un vecteur important de cette communication. Et ces gens là n’ont pas du cotoyer beaucoup de scientifiques. La première chose qu’un scientifique aime, c’est faire partager sa passion pour son sujet ! (Étant à proximité d’une fac de science, c’est facile comme constat !)

  8. C’est sur que leur défense est assez pitoyable et ne fera pas vraiment pencher la balance de leur côté. Mais il est de plus en plus évident que lorsque les médias télévisuels s’accordent sur une vérité, c’est le signe qu’il faut aller chercher ailleurs…

    Sinon pour Pashupati, pour ma part je suis abonné à science et vie c’est toujours très accessible mais la fois où j’ai ouvert un numéro de La Recherche et que j’ai essayé de lire un article sur les univers parallèles j’ai du m’accrocher x’)
    Pour le 3e je ne peux rien dire je n’en ai jamais vu dans mon cdi ou en librairie.

  9. @slybzh si tu lisais l’article que j’ai mis en lien dans mon commentaire, tu remarqueras que les reviewers sont pas forcement efficace. Et les qlq échanges que j’ai eu avec des profs de mon ancienne université à l’époque ou je me posais encore la question de faire un doctorat ou non, j’ai eu plus ou moins le même retour ….

    @Darkdreamer pff.. j’avais entendu la variante de la Hongrie … les bogdanofs ont passé leurs doctorats à l’université de Bourgogne (la mienne -_-) et ont parfaitement respecté la procédure. Le jury est composé de plusieurs paires venu des 4 coins de l’Europe, (dont pour eux un mec de cambridge …) Donc pour le coup de l’université obscure on repassera hein !
    C’est d’ailleur pour cette raison que c’est le président de l’université de Bourgogne elle même qui a demandé un rapport sur leurs thèses…

    Sinon, honnêtement, faites un tour la dessus, au moins sur la partie qui est consacré à leurs thèses … http://fabien.besnard.pagesperso-orange.fr/bogdanoff.htm

  10. Sur l’affaire des Bogdanoff, j’ai pas d’avis particulier. Ils étaient bien à la TV, mais ils ont pris la grosse tête. (je sais je suis subtile)

    Par contre, il faut dire que dans le milieu de la recherche l’utilisation de noms volontairement compliqués (dit savant) est monnaie courante pour mystifier et faire croire qu’on est à la pointe…alors que tout pourrait (devrait ?) être plus accessible. C’est des techniques commerciales, on ajoute un tout petit truc (ou pas d’ailleurs), on change le nom et hop on a truc nouveau. Ou alors on sort un truc bien fumeux du chapeau improuvable par nature (qui a dit ‘pataphysique ?). C’est comme les papiers signés par plus de 100 personnes… tout le monde veut tirer la couverture à lui. C’est ubuesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*