Bain-marie

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (32 votes cast)

Cette fois j’ai la flemme de faire une démonstration, mais disons qu’avec un coefficient de perte sur chaque étage, ça me paraît évident que les pertes tendent vers 100% avec un nombre d’étage infini (et donc plus aucune énergie n’arrive en haut de l’édifice, haut de l’édifice qui n’est de toute façon pas atteignable puisqu’à une hauteur infinie elle aussi).

Faut que j’me calme avec l’infini moi…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (32 votes cast)
Bain-marie, 4.8 out of 5 based on 32 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

12 commentaires à propos de “Bain-marie”

  1. J’aurais tendance à dire que le dernier dessin n’est pas physique, à moins que les casseroles soient très légères et de densité bien plus faible que l’eau. Sinon la ligne d’eau de la casserole du dessus est toujours en dessous de celle du dessous.

  2. Pour info, l’idée du frigo-marie existe déjà !
    Exemple du quasiment toutes les machines refroidies par Hélium liquide, pour limiter la consommation d’Helium on met tout le système refroidi par He et le système de refroidissement à l’He dans un plus grand système de refroidissement à l’Azote liquide ! Donc ton dessin est parfaitement adapté à l’explication du principe ! XD
    (Rappelle-toi tes cours de Chimie de Prépa… la RMN notamment 😛 )

  3. Le bain marie marie existait déja dans les BD.

    Cf « San Antonio chez les grec » si ma mamoir est bonne ^^

  4. YO DAWG, I heard you like cooking… so we put a bain-marie in your bain-marie, so you can cook while you cook 😛

  5. Le « OS-Marie, si tu savais » m’a tué ! 😀
    C’est tellement n’importe quoi !

    Et bien vu Amic ! Mais je pense que c’est à cause des queues de casseroles ! ^^

  6. Pas d’accord sur le bain-marie puissance infini. Etant donné que la source de chaleur est infinie il faudra juste une puissance et un temps infini pour chauffer le « dernier » récipient