Accent (anglais)

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.9/5 (7 votes cast)


Oui, je suis toujours affligé d’entendre les français parler anglais … On est clairement le pays qui fait le moins d’effort de ce côté là, comme si c’était normal qu’on parle anglais avec un vieil accent à couper au couteau (tradition alimentée par les médias, cf le slogan de Virgin Radio « Guête meaure » ou encore toutes les bandes-annonces pour Desperate Housewives …). Et pour les cadres sup’ c’est véridique, j’ai naguère (joli mot naguère) entendu un monsieur plutôt haut placé parler à des anglophones : « az you quène scie, oui âve oll kaïnze hôf ékwipménte hir !« 

Quelques précisions quand même, je crois que « heal » s’utilise plutôt pour parler de soigner des blessures (= cicatriser par exemple), et je doute que l’expression « avoir l’estomac dans les talons » se traduise ainsi 😉

Bon après pour réussir à faire vraiment la différence entre ces 5 mots prononcés (sortis de leur contexte, j’entends), faut quand même être un warrior (warrior étant prononcé à la française)

La minute Grippe A-HAHA :
– Première loi : la grippe A ne peut épargner un être humain, ni, restant passive, permettre qu’un être humain survive
– Deuxième loi : la grippe A doit muter autant que possible, sauf si cette les conséquences de cette mutation entravent la première loi
– Troisième loi : la grippe A doit protéger son existence, tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.9/5 (7 votes cast)
Accent (anglais), 3.9 out of 5 based on 7 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

11 commentaires à propos de “Accent (anglais)”

  1. Et les Beatles dans tout ça ?
    XD

    Par contre, étant en Angleterre, je vous garantit que tous les Français n’ont pas un mauvais accent (non, je parle pas forcément de moi, d’autres aussi parlent très bien).

    Par contre, si certain parlent bien, il est plus que certain que la majorité fait réellement pitié -_-‘

  2. Yes, i can speak angliche

    Les angliches nous enquiquinent avec leur accent imbuvable. Parler anglais, pourquoi pas mais ne nous demandez pas de parler anglais comme la Reine mère. Ceci dit, j’apprendrais à parler anglais, rien que pour prouver que je peux parler anglais.

  3. parler anglais

    Un conseil, pour obtenir un vrai accent anglais il faut la pratiquer le plus couramment possible et aussi passer son temps a chanter, cela permet de travailler sa langue et avoir la bonne intonation.

  4. (un peu tard, mais j’viens seulement de voir que t’avais répondu :p )

    Mon commentaire faisait référence à la minute grippe A-HAHA 😉 Les trois lois, tes lectures de cet été, tout ça…

  5. OK les français ont peut-être pas un bon accent anglais mais je ne vois pas pourquoi leur jeter la pierre alors que certains anglais:américains ne font absolument aucun efforts pour apprendre une autre langue que leur langue maternelle sous pretexte que tout le monde est censé la comprendre et la parler, même lorsqu’ils vivent à l’étranger !!! Au moins on fait l’effort d’apprendre une autrz langue et de se faire comprendre !

  6. Tu parles d’accent mais je te soupçonne de prononcer « jeek » au lieu de « gueek ».

  7. @athena… pourquoi faire mieux que les autres, alors qu’on peut tous se tirer mutuellement vers le bas ! Bel argument !

    Sinon, pour avoir vécu aux US et en Angleterre, les anglosaxons ont n’apprennent en effet généralement pas notre langue, mais instinctivement ils cherchent à comprendre les gens qui leur parlent, quelque soit la langue, quand nous nous cherchons à ne pas les comprendre. Ça fait toute la différence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*