tl;dr

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (43 votes cast)

Bon, j’vais prendre un peu d’aspirine, moi…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.8/5 (43 votes cast)
tl;dr, 4.8 out of 5 based on 43 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

22 commentaires à propos de “tl;dr

  1. Exactement, il est déplorable que le format 140 caractères de Twitter soit en passe de devenir la norme sur la toile, avant la prochaine étape qui réduira encore le champ des possibles.
    Il est regrettable de voir nombre de blogueurs céder à cette mode et conclure un article en s’excusant d’avoir fait (trop) long.
    Doit-on sacrifier le message que l’on souhaite faire passer sur l’autel de la fainéantise des lecteurs ?
    Merci à Épios Bettem d’avoir rappelé cet article du Framablog.

  2. Juste un petit commentaire anglais Gee. « Place » est un faux ami. « Place » désigne un lieu (plus ou moins) précis, mais pas l’espace occupé par quelque chose.
    En gros ici tu devrais dire, « I did not have enough space to draw anything. »
    Voilà, la leçon d’anglais est terminée.
    Sion ton article m’a bien plu.

  3. Ça faisait trop longtemp que je n’étais pas venud m’eclater dans la lecture de ce blog… je le regrette pas, ça me fait de quoi passer le temps…

  4. Bravo ! Face à la débauche de raccourcis rapides et faciles, face à la superficialité croissante des rapports, face à la perte des repères qui ancrent nos valeurs et notre existence dans une base solide, face (…), je ne peux qu’approuver l’article du jour (d’hier plutôt) qui fait preuve d’un sens de la réflexion poussé, d’une analyse en profondeur des maux de notre société et de son absence de mots, de (…) et m’en vais de ce pas, mon bâton de pèlerin toujours bien en main, prêcher la longue parole de part le monde.

    En bref : bien dit ! :)

    En conclusion : je ne vais rien changer de mon côté :D

  5. Sans parler du fait que la plupart des internautes ne lisent pas les textes en entier. De plus en plus l’internaute passe du titre aux commentaires en ne lisant que quelques mots de l’article.

    C’est ainsi qu’on se rend compte que l’Internet est en train de devenir un outil de divertissement, au même titre que la télévision. Dans quelques années/mois on ne dira plus «du pain et des jeux», mains «du pain et de l’Internet».

    Mais il restera quand même un Internet «intelligent» pour ceux qui veulent, et ça c’est bien, c’est beau.

    Internet est à l’image de la population. Et dans la population, on y trouve une majorité qui reste le cul devant la télévision à regarder TF1, à s’empiffrer de malbouffe, quand une minorité regarde Arte, se cultive, s’instruit et s’informe. Il faut être lucide sur ce qui compose la société car cela explique beaucoup de choses sur le visage que prend Internet; et cela permet aussi de prendre du recul, de comprendre, et de se dire que l’usage majoritairement fait de l’Internet n’est pas la voie à suivre, qu’il n’y a pas à se sentir «hors norme» si nous n’avons pas d’intérêt pour Facebook, Appple et autres attrape-couillons.

    Finalement c’est assez simple de se diriger dans cette société : si la majorité des gens le font, alors ce n’est pas la voie à suivre. Fastoche !

  6. Pingback: C’est un peu court, jeune homme | Le Geektionnerd

  7. Et personne pour notifier (plus d’un an plus tard) que cet article est paru le 42 + 1 ? #101011

  8. Pingback: Pour un GitHub plus démocratique et efficace « SAM7BLOG

  9. Une seule chose à dire : bravo pour cet article qui résume très bien la gangrène actuelle en terme de longueur de messages et de compréhension écrite moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>