Eva Joly

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (21 votes cast)

M’avait bien fait rire, cette polémique sur le défilé. On commence plutôt gentil sur cette présentation des candidats (vous inquiétez pas, ça va pas durer).

Bon, ce ne sera sans doute pas mon choix le jour J, mais elle fait partie des très rares dont le discours me parle (et pourtant je suis loin d’être un fervent supporter de l’écologie érigée en politique nationale), malgré un certain manque de charisme. Et puis pour une fois qu’il y en a une qui nous donne tort quand on dit « tous pourris », ça mérite d’être remarqué…

Notez aussi qu’elle a fait la démarche de rencontrer Richard Stallman, c’est quand même une première ! D’autres seraient bien inspirés d’en faire autant (au lieu de vouloir stupidement « repenser » Hadopi, hein – mais bon, on en reparlera de ça :p).

Au passage, j’ai décidé de suivre l’ordre aléatoire tiré par le Conseil Constitutionnel (ne cliquez pas si vous ne voulez pas connaître l’ordre des prochains articles, donc ;) )

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.6/5 (21 votes cast)
Eva Joly, 4.6 out of 5 based on 21 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

24 commentaires à propos de “Eva Joly

  1. Ouuuh demain c’est la pen!

    On va voir si les troll fascistes se répandent vraiment partout sur le web…

    re re

  2. Bon sinon oui eva joly fait parti des rare avec qui t’as pas spécialement envie d’etre méchant ou de foutre des baffes.

    Mais comme toi ce ne sera pas mon choix :p

  3. « Et puis pour une fois qu’il y en a une qui nous donne tort quand on dit « tous pourris », ça mérite d’être remarqué… » mouais, tant que t’es pas en avant plan, tes casseroles ne sont pas affichés. Maintenant pour en arriver la en politique il faut faire des choses pas Joly-Joly (passez-moi l’expression).
    J’serais curieux de savoir combien de casseroles apparaitrait entre les 2 tours si elle se rendait la…

  4. J’ai vu une vidéo d’éva Joly et de José Bové au Salon de l’agriculture pendant la campagne. C’était José qui parlait le plus :-° !

  5. >>>Le 14 juillet c’était pas la prise de la Bastille par le peuple français ?

    La fête nationale du 14 juillet c’est pour célébrer la Fête de la Fédération et pas la prise de la Bastille.

  6. Rien à redire à ce qu’a dit patrick_g.

    Sur l’opportunité de cette fête de la Fédération, dixit Wikipédia : « En 1790, l’Assemblée voulut que cette première commémoration du 14 juillet 1789 soit la fête de la réconciliation et de l’unité de tous les Français. »

    On ne fête donc pas des faits militaires, ni le fait que nos gentils révolutionnaires aient cassé la gueule à nos méchants militaires d’alors.
    On fête l’union nationnale.

    Ou, pour troller, y’a qu’un seul français qui a compris ce que voulait dire cette fête, et elle est norvégienne.

  7. Bien bien ça, c’est un bon début. Je ne suis pas la campagne à la télé ou à la radio mais je pense qu’après ce fait d’armes (niark niark) sur le 14 juillet elle devrait prendre comme hymne de campagne La mauvaise réputation de notre moustachu adoré (non, pas José) Georges (non, pas Abitbol) Brassens ;)

    Et non, je ne dois pas faire partie des « braves gens », ayant simplement refusé d’avoir la télé chez moi.

  8. C’est vrai que la Fête de la Fédération est trop souvent oubliée par l’Histoire. Mais la prise de la Bastille est érigée comme date de la Fête Nationale dans les programmes d’histoires, donc ce n’est pas vraiment la faute de tout un chacun si personne ne connait la vraie signification du 14 Juillet. Il faut malheureusement s’intéresser un minimum à l’Histoire pour pouvoir balayer ces préjugés historiques faux.
    A part cette petite erreur pardonnable, pas mal pour l’article :) Mais attention au CSA c’est pas très neutre tout ça (même si, après le Figaro et l’Humanité, tout à l’air neutre) :)

  9. J’apprécie beaucoup Eva Joly, et les écologistes individuellement, le problème est que pris collectivement ils ont une tendance irrépressible à l’auto destruction.
    l’écologie française est un énorme gachis, dommage …

  10. Au temps pour moi pour la Fête de la Fédération (mais bon, ça n’empêche que le défilé militaire peut être sujet à débat, selon moi).

    @lordleopold
    Le CSA n’a (pour l’instant) pas son mot à dire sur Internet. Et même s’il l’avait, le Geektionnerd est un « média » privé qui a parfaitement le droit d’exprimer des opinions non neutres et subjectives. Je pourrais même faire campagne pour un candidat et dénigrer tous les autres si je voulais (enfin dénigrer sans aller jusqu’à la diffamation bien entendu), c’est tout à fait légal (et heureusement !).

    Après, même si j’ai mes opinions, je me considère quand même comme « indépendant », donc hors de « faire campagne » pour un candidat en particulier. Mais c’est sûr et certain que ces petites présentations seront orientées en fonction de mes convictions et que certains vont prendre cher ;)

    Quant à savoir pour qui je voterai personnellement, et bien… Je pense que ça sera évident après ce petit tour d’horizon (certains se doutent sans doute déjà de la réponse – et ceux qui me connaissent le savent).

  11. J’ai bien rit à l’évocation de la polémique débile sur la viande halal… :-D

  12. Je pensais que tu serais moins partisan, avec une vignette positive et une négative sur chaque candidat… mais à ce jeu là on n’est pas forcément inspiré à chaque fois, je te l’accorde.

    J’ai pas grand-chose à dire sur Eva Joly mais cet article m’a conforté dans l’idée que les politiciens font avant tout de la communication.
    Apparemment, Eva Joly est pour le mécénat global et parle de « rémunération des créateurs« . Après sa rencontre avec Stallman, c’est quand même un comble…

  13. @lordleopold : Aussi loin que je me souvienne, on nous a toujours appris au collège et au lycée que le 14 juillet commémoré la Fête de la Fédération. Il me semble même que certains professeurs insistaient dessus pour nous inviter de nous tromper.

  14. @Gee
    Y’a clairement matière pour un débat intéressant sur le sujet.

    Après, j’affecte de considérer que les opposants à Joly sur le sujet de la suppression du défilé militaire n’ont rien compris parce que je trouve ça ironique, drôle, et que ça ne contredit pas mes opinions politiques. Mais c’est évidemment une position caricaturale.

    Je pense que les seuls personnes qui méritent vraiment d’être pointées du doigt dans l’affaire, ce sont ceux qui n’ont effectivement pas compris l’histoire de France — ou font semblant — et utilisent leur ignorance comme argument d’autorité pour justifier des attaques ad hominem — c’est-à-dire la négation même de l’argumentation, et ce faisant de la démocratie — sur des citoyens de notre Nation qui ont pour seul tord à leur yeux d’être nés ailleurs.
    (nota : être né ailleurs n’est pas sensé être un défaut, dans une république fondée sur les principes de liberté, d’égalité et de fraternité — en citant le préambule de la constitution : « Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946 (…). » —)

    Si je me souviens bien, il y a quand même un premier ministre en exercice dans le lot de ces dangers pour la démocratie.
    Et là, si la personne en question ne fait pas amende honorable, ça devient un problème.

  15. « Si je me souviens bien, il y a quand même un premier ministre en exercice dans le lot de ces dangers pour la démocratie. »

    Tu te souviens bien,
    Il a été un des premiers, des plus virulent et des plus insultants contre Eva Joly et le 14 juillet citoyen.

    (en sachant que le 14 juillet citoyen existe deja, et rassemble plus de monde que le défilé militaire :
    il s agit du bal des pompiers et autres bals et festivités organisées pour le 14 juillet)

    Mais F.Fillion préfère que la france reste avec les autres pays épris de liberté, à profiter de sa fête nationale pour faire défiler des militaires.

    [ce club select de démocraties défilantes sont la corée du nord, la chine, la russie et... la lybie (avant);
    un club que la france républicaine, une et indivisible, cautionne par son action (si elle décidait de faire des grandes parades style Deccouflé, de nombreux petits bals, des..., style fête de la musique, celà illustrerai bien l'écart de culture, de psychologie d avec son ancien club et ses pratiques archaiques...]

    Sinon, le défilé du 14 juillet remonte à 1880 :
    suite à la perte de l alsace-lorraine en 1870, il était important de galvaniser l esprit guerrier, afin de préparer le retour de la vengeance (ce qui s avéra payant pour mobiliser en 14).

    Depuis la fin de la guerre froide, il n’a plus aucune raison de subsister sous cette forme (c est pas la patrouille de france qui va impressionner le pouvoir chinois… par contre, une grande fête pourrait impressionner sa population… et participer à faire vacciler ce même pouvoir*).

    * le mur de berlin, l’allemagne de l’est, le bloc de l est ou, plus récemment, la tunisie, sont tombés sans coups de feu :
    contre une pouvoir dictatorial ou tribal-autoritaire, le « minage démocratique » est plus efficace que les armes (c.f. à l’opposé, les bourbiers de la « paix en irak » ou en afghanistan)

    p.s.
    meilleur défilé militaire du 14 juillet ?
    celui à la fin de « un taxi pour Tobrouk »
    un film qui a contribué à la diffusion de la culture française dans le monde.
    F. Fillion devrait le regarder…

  16. Pour le 14 juillet et le défilé de militaire, il s’agit d’un décret de sous napoléon :)pour remettre au gout du jour le 14 juillet !

  17. ben voyons, vous êtes mignons à taper sur le défilié militaire.

    en plus de se faire envoyer n’importe où pour des missions questionnables mais certainement pas reposantes, de travailler avec des budgets en chute libre, il faudrait aussi être invisibles…

    ce défilé militaire avait pour but de donner l’occasion à la nation d’exprimer son soutien et sa fierté envers son armée, chargée de la défendre. A vous lire, on se rend compte qu’effectivement, il ne sert plus à grand-chose.

  18. Et on fera un défilé pour les banquiers le 15 ?
    Pour les informaticiens le 16 ?
    Pour les caissières le 17 ?
    Et ainsi de suite toute l’année ?

    Le défilé militaire n’est pas indiscociable de la démocratie.
    Il n’est pas indiscociable des Droits de l’Homme.
    Il n’est pas indiscociable de la république.
    Il n’est pas indiscociable de la France.
    Il n’est pas requis par la Constitution de la République française, ni par ses lois.
    Il n’a pas toujours existé dans la démocratie qu’est la République française.

    Il n’y a donc aucune raison de le sanctuariser et d’interdire le débat politique à son propos.
    Quitte à décider que oui, il a lieu d’être.
    Et que oui, penser une fois par an aux gens qui se sont promis de mourir pour notre démocratie, notre liberté et notre sécurité, ça a du sens.
    Ou que non.

  19. @Il Palazzo-sama : Ah non, les banquiers il ne faut pas les faire défiler, plutôt les décapiter… ;-)

  20. @Il Palazzo-sama : Le banquier, il mérite le défilé devants le peloton d’exécution. Pour les autres, ils risque pas leurs peau pour une bouché de pain parcequ’un guignole à décidé qu’il fallait une intervention militaire quelque part. Sans parler des casques bleue qui sont au mieux des cibles vivantes.
    Nos soldats sont ce qu’ils sont, mais ils méritent ce défilé, qui est une forme de soutien comme exprimé plus haut.
    On peu protester contre la guerre, pas contre les soldats qui la font : eux ne font qu’obéir.

  21. « Bon, ce ne sera sans doute pas mon choix le jour J, mais elle fait partie des très rares dont le discours me parle (et pourtant je suis loin d’être un fervent supporter de l’écologie érigée en politique nationale), malgré un certain manque de charisme. Et puis pour une fois qu’il y en a une qui nous donne tort quand on dit « tous pourris », ça mérite d’être remarqué… »

    Personnellement, si je dois me choisir un maître alors ce sera elle le jour J parce que son programme correspond à 80% de ce que je pense et son intégrité pèse aussi beaucoup.
    En revanche ce ne sera clairement pas un vote d’adhésion au parti.

    Sinon, est-ce que tu as prévu de faire un article sur le 11ème candidat (j’hésite un peu avec celui-là) ? T’en avais déjà fait un http://geektionnerd.net/abstention/ mais il faut se rendre compte aussi qu’il a de plus en plus de poids aujourd’hui.
    Les gens refusent de voter pour ne pas cautionner cette mascarade et légitimer le pouvoir du candidat élu.
    Actuellement, on a un président qui représente 25% des français (qui ont adhéré au premier tour de 2007 à son programme, sa personne et surtout sa mise en scène dans les médias), qui d’un côté refuse de se remettre en question quand les gens sont massivement dans les rues pour les retraites et qui d’un autre côté, quand on le chahute un peu à Bayonne, se fait le porte parole de la « majorité silencieuse »… quelle ironie…

  22. Cette semaine va être poilante, mais comme de tout façon je sais pour qui je vais voter.
    L’abstention ! Et oui, comme on ne reconnais pas le vote blanc il ne me reste que l’abstention pour montrer mon dégout de la politique actuelle (et comme au dernière élection j’ai du choisir entre la peste et le choléra. J’ai pas envie de revivre ça une deuxième fois, je laisse faire les autres).

  23. Vous avez lu Wikipédia ? Le 14 juillet c’est avant tout la prise de la Bastille, surtout que la fête de la Fédération est une fête anniversaire.

    La fête nationale célèbre la prise de la Bastille *et* la fête de la Fédération.

    Suffit de reprendre la note en bas de l’article:

    Voir Jean Favier, audition à l’Assemblée nationale [archive] : « le 14 juillet (…) n’est pas la date de la prise de la Bastille mais celle de la fête de la Fédération et donc de la monarchie constitutionnelle ». En revanche, Christian Amalvi, dans Les lieux de mémoire (article « Le 14-Juillet »), indique que « la fête nationale que l’on célèbre en 1880 ne commémore pas seulement le 14 juillet 1789 ; c’est une date bicéphale qui renvoie simultanément à la prise de la Bastille et à la fête de la Fédération : le second événement permet de conjurer, par son aspect national et œcuménique, le caractère violent et sanglant du premier, et de rassurer à bon compte les modérés. Cependant, pour les vrais républicains, c’est d’abord et avant tout au 14 juillet 1789, en dépit des excès sanglants commis par le peuple ce jour-là, que la fête nationale rend hommage ».

    Bref, le dessin de Gee est dans le vrai.

  24. Pingback: Politique | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>