Bogue

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (13 votes cast)

14-02-26 - Bogue (1)

14-02-26 - Bogue (2)

J’avais déjà évoqué le sujet à plusieurs reprises, mais ça méritait bien un article complet…

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.5/5 (13 votes cast)
Bogue, 4.5 out of 5 based on 13 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

14 commentaires à propos de “Bogue

  1. « mél » n’est pas un anglicisme, c’est la contraction de « message électronique ».

  2. « Chouine-gomme » c’est rigolo, vivement qu’il soit dans le dicco. Et puis c’est un mot composé, ça donne quoi au pluriel, des chouinent-gommes ? :)

  3. Je ne veux pas faire mon chiant mais l’orthographe « bogue » a, au contraire, été choisie par quelqu’un qui maîtrisait bien mieux la phonétique que le blogueur moyen.
    En effet, l’anglais utilise une voyelle postérieure mi-ouverte non-arrondie, son qui n’existe pas en français. Le son le plus proche qui soit disponible en français standard (il y en a un autre mais seulement en ch’ti) est la voyelle postérieure mi-ouverte arrondie, plus connue comme le o ouvert.
    Quand on prononce /beugue/ comme c’est l’usage en franglish, on utilise une voyelle antérieure mi-ouverte arrondie qui, comme son nom l’indique, est beaucoup plus éloignée de l’original.
    Donc « bogue » est indubitablement la meilleure orthographe possible en français. Désolé.

  4. @Dominus Carnufex
    Alors après vérification auprès de mon collègue de bureau britannique, il confirme que « bug » sonne beaucoup plus proche de « beug » que de « bog ». Mais j’imagine que si la théorie et la pratique ne se valident pas, il faut sans doute changer la pratique…

  5. Sujet hautement trollesque. Ma petite pierre à l’édifice branlant…

    Mél est une abréviation du même ordre que tél. Il s’emploie par exemple en haut d’un courriel. Le mot français (ou français d’outre-atlantique) pour traduire mail est courriel, ce qui est un presque-mot-valise tout à fait acceptable selon mon avis que je partage.

  6. @Gee : c’est fou de voir comme les scientifiques, de manière générale, abandonnent toutes les précautions de raisonnement dont il sont coutumiers dès lors qu’il est question de sciences humaines.
    Depuis quand la perception d’un locuteur unique, fût-il natif, est-elle plus valable que 2500 ans de recherche sur les propriétés articulatoires du langage ? Que quelque chose soit contre-intuitif en physique vous paraît tout à fait acceptable mais parfaitement impossible en linguistique ? Je vous en prie…

  7. Pas aussi fou que de voir comme les gens, de manière générale, abandonnent tout le sens critique dont ils sont coutumiers dès lors qu’on accole le mot « science » sur quelque chose.

    C’est un peu bas l’attaque sur la « perception d’un locuteur unique ». En l’occurrence, je ne pense pas m’avancer en disant qu’une trèèès large majorité des français trouvent que cette traduction correspond très mal au son entendu en anlais (y compris ceux qui parlent bien l’anglais). Donc le coup du locuteur anglais, je l’avais en face de moi et c’était juste pour vérifier que ce n’était pas un « angle-mort » comme on peut parfois en avoir d’une langue sur l’autre (comme le « law / low » que je suis infoutu de prononcer correctement malgré les nombreuses recommandations de ce même collègue). Mea culpa, j’aurais effectivement dû faire un sondage représentatif sur N anglophones natifs dans le monde.

    Bref, à la rigueur je m’en fous, je ne vais pas épiloguer, mais je trouve juste que balancer « les gars, vos perceptions ne matchent pas la théorie, faudrait revoir votre copie », c’est un peu taper à côté. C’est comme quand on dit « mais le vertige, c’est ridicule, la gravité est la même au bord d’une falaise qu’au bord d’un trottoir, même si c’est contre-intuitif » : c’est vrai, mais ça ne change rien au vertige.

    Les phonèmes sont physiquement plus proches ? C’est sans doute vrai et prouvé, mais la majorité entend « beug » et dit « beug » (*dont* des anglais, s’il faut prendre des pincettes). Peut-être que la perception du langage est un peu plus complexe et mouvant qu’une distance euclidienne dans l’espaces des phonèmes pour créer un mot qui sonne « correct » aux oreilles du plus grand nombre…

  8. Je viens de pensé a bugzilla et là je suis trouble.

    Sinon pour law, chante du Clash et ca ira :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>