Bluetouff condamné

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.9/5 (10 votes cast)

14-02-07 - Bluetouff condamné (1) 14-02-07 - Bluetouff condamné (2)

Article pour le Framablog.

Maître Eolas a annoncé un billet sur le sujet (visiblement pour défendre cette décision), on verra bien.

Sources sur Numerama :

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.9/5 (10 votes cast)
Bluetouff condamné, 4.9 out of 5 based on 10 ratings

Si cet article vous a plu, vous devriez aussi lire :

7 commentaires à propos de “Bluetouff condamné

  1. Attendez: il y a des documents confidentiels accessibles publiquement et on ose dire qu’ils sont confidentiels? Non mais allô quoi! C’est comme dire qu’un hérisson en plein milieu de la route est protégé. Néanmoins, des sanctions sont prévues car cet espace n’est pas réservé à la navigation quotidienne.

  2. Le pire c’est que la juge (ou le ministère public ?) a déclarer ne pas comprendre la moitié de ce qui a été dit…

  3. « Vous ne vous souciez pas de savoir si vous alliez tuer toute la planète ? » s’indigne ainsi une magistrate alors que l’accusé vient de lui expliquer que ces documents n’étaient, visiblement, pas confidentiels.

    The best :D

  4. Cette histoire est très inquiétante ! Merci Gee d’en parler également ici. #Gogleuh

  5. TÉLÉCHARGER TUE
    Faudrait qu’ils écrivent ça en haut de leur documents « confidentiels » ^^

  6. Si Bluetouff avait communiqué l’information auprès du responsable du site, il n’y aurait sans doute eu aucun problème.

    Par contre, après avoir téléchargé 8 Go de documents et essayé de les monnayer auprès de journaux, puis écrire un article se basant sur leur contenu …

  7. Dans l’article de Me Eolas, ce qui m’a le plus gêné, c’est le passage où il dit ceci : « Sur le maintien frauduleux, la cour retient qu’entendu au cours de la garde à vue, Bluetouff a reconnu s’être baladé dans l’arborescence des répertoires en remontant jusqu’à la page d’accueil, où il a constaté la présence d’une authentification par login / mot de passe. Fatalitas. Dès lors, Bluetouff a creusé sa tombe. » En effet, le fait qu’en remontant l’arborescence, il se trouve face à une page de login n’implique pas qu’il lui est interdit d’accéder au contenu sur lequel il est arrivé. Pour illuster celà, rien de mieux que de revenir à l’arborescence un*x : Les fichiers de l’utilisateur lambda sont dans un dossier /usr/home/lambda sous BSD, /home/lambda sous linux… et lambda a les droits inhérents à leur propriétaire. Pour autant, s’il remonte jusqu’à la racine du système, il aura des droits plus restreints sur son contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>